Introduction au profil Haut Potentiel

1 Jun 2020

Un enfant haut potentiel intellectuel (HPI), précoce, surdoué, ou dernière expression en vogue « zèbre » est un enfant qui développe des aptitudes intellectuelles supérieure à la norme. 

Le terme « surdoué » a été employé pour la première fois par le docteur Julian De Ajuriaguerra en 1946 pour désigner un enfant possédant des dispositions qui dépassent nettement la moyenne des capacités intellectuelles des enfants de son âge. Aujourd’hui, ces capacités supérieures sont illustrées par un quotient intellectuel (QI) au-dessus de 130 (moyenne statistique). 

Ce potentiel hors norme ne se concrétise pas forcément par des réussites exceptionnelles. Il n’empêche pas les difficultés et parfois l’échec scolaire, professionnel ou social. 

 

Citons quelques caractéristiques souvent constatés chez ce type d’enfants : 

  •  Curiosité très prononcée avec des centres d’intérêts particuliers, voir spécialisés et pointus. 

  • Sensibilité exacerbée, des difficultés relationnelles avec leurs pairs. 

  • Sentiment de frustration, d’ennui. 

  • Sentiment d’être mal compris par les autres. 

Les principales clés de l’accompagnement de ces enfants sont : 

  • Reconnaitre l’enfant dans ses spécificités. 

  • Prendre en compte l’hypersensibilité de l’enfant et lui apprendre à la gérer. 

  • Rassurer l’enfant et lui donner confiance en lui.

  • Offrir un cadre ferme et bienveillant pour éviter la dispersion de l’enfant. 

  • Sensibiliser son milieu scolaire à sa situation (évoquer l’ennui, éviter l’étiquetage). 

  • Apprendre à l’enfant à gérer sa frustration. 

  • Encourager l’enfant à fournir des efforts et à persévérer. 

  • Avoir à l’esprit que quelques soit ces compétences intellectuelles, l’enfant n’a que son âge. 

  • Cultiver sa tolérance et sa socialisation avec les autres (importance des règles de vie en société). 

  • Développer sa créativité en lui proposant notamment de se réaliser dans une passion. 

L’association Chouette On Apprend, sensible aux difficultés et souffrances de ces enfants, souvent en décrochage scolaire, leur propose un accompagnement en médiation cognitive spécifique. L’accent est porté tout d’abord sur la dédramatisation de leur situation. Nous les sensibilisons rapidement à une meilleure gestion de leurs aptitudes, en leur apprenant à apprendre, à s’organiser dans les apprentissages, à gérer leurs frustrations et émotions.

 

 Nous médiatisons systématiquement le sentiment de compétence pour les aider à renforcer l’estime d’eux-mêmes et veillons à les sensibiliser à porter un regard moins lourd sur l’échec. Nous veillons à informer les écoles de leur situation particulière. Enfin, nous encourageons leur socialisation avec d’autres enfants. 

 

Please reload

A l'affiche

Chouette on apprend déménage !

8 Nov 2015

1/10
Please reload

Dernières nouvelles
Please reload

Filtrer par sujet
Nous suivre